recommander ce forum

lanacbo Forum Index
RegisterSearchFAQMemberlistUsergroupsLog in
BOLIVIE

 
Reply to topic    lanacbo Forum Index » LANACBO » LANACBO- INTERNATIONAL » AMERIQUE DU SUD Previous topic
Next topic
BOLIVIE
Author Message
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 25 Sep 2010
Posts: 63
Localisation: Lille
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s): 18
Moyenne de points: 0.29

Post BOLIVIE Reply with quote


© Intercarto


En espagnol Bolivia. Pays andin, indien et faiblement peuplé, la Bolivie (1'098'580 km 2 ). Marquée par une histoire douloureuse depuis la période coloniale, la Bolivie conjugue aujourd'hui démocratie et croissance économique. Cependant la paix sociale reste fragile car les inégalités se renforcent: 50 % des Boliviens vivraient au-dessous du seuil de pauvreté.


La période amérindienne
Les premiers occupants de la Bolivie furent les Arawaks d'Amazonie qui se seraient installées sur les rives du lac Titicaca. Quelques ethnologues estiment que les Urus et les Chipayas seraient leurs descendants.
La Bolivie a vu s'épanouir de brillantes civilisations sur les terres andines; celle de Tiahuanaco a connu son apogée entre les VII e et XII e  siècles de notre ère.
La civilisation Inca lui succéda. Les principaux groupes ethniques de cette époque, Aymaras et Quechuas, subsistent aujourd'hui. Les terres basses étaient peuplées par les Tupi-Guanaris (Chiquitanos et Chiriguarros), les Panos et les Arawaks.


La période coloniale
Au début du XVI e  siècle, les Espagnols étendent leur domination sur le pays. En 1559 est créée l'audience de Charcas (Haut-Pérou), rattachée à la vice-royauté de Lima. La découverte de la mine d'argent de Potosí en 1545 marqua profondément l'histoire du pays. Le cycle de l'argent dura de 1545 à 1650. En quelques années, Potosí devint la plus grande ville des Amériques (160'000 h. au XVII e  siècle). Le système de la mita, travail obligatoire, engendra la déportation de 6 millions d'Indiens au cours de cette période.

Pendant des décennies, toute la vie économique du Haut-Pérou reposa sur cette activité. Des milliers d'agriculteurs pourvoyaient à l'alimentation des mineurs. La Paz n'était qu'une bourgade, Sucre (l'ancienne La Plata) détenait les pouvoirs administratifs. En 1780-1781, les révoltes indiennes ébranlèrent le pouvoir. En 1809, un métis appela à la révolte mais fut exécuté: la graine de l'indépendance avait germé.


La république
De 1810 à 1820, la guérilla harcela les troupes espagnoles et la victoire du maréchal Sucre, en 1824, ouvrit la voie à l'indépendance. Créée en 1825, la république de Bolivie est provisoirement unie au Pérou en 1836 par Santa Cruz; mais la perspective de voir se constituer un puissant Etat inquiète les voisins. Le vaste territoire bolivien (2'340'000 km 2 ) sera grignoté peu à peu; la guerre du salpêtre contre le Chili (1879-1883) prive le pays d'un accès à la mer, la guerre contre le Brésil (1901-1903) l'ampute de l'Acre et de la partie occidentale du Mato Grosso.

Enfin la guerre contre le Paraguay (1932-1935) se traduit par la perte de 200'000 km 2 . Ce démembrement va de pair avec une grande instabilité politique: un coup d'Etat par an entre 1850 et 1950. Le pays a connu quelques phases de prospérité liées à l'exploitation de la quinine (1830-1850), du guano et du salpêtre (1868-1878), du latex (1895-1915) et de l'étain (à partir de 1880).  
La construction des voies ferrées pour l'exportation des produits, les besoins financiers de l'Etat et la baisse de la valeur des matières premières conduisent le pays à s'endetter. Au train de vie luxueux d'une minorité répondait la misère du peuple. En avril 1952, une insurrection populaire amène au pouvoir le Mouvement nationaliste révolutionnaire. Les mines sont nationalisées, le suffrage universel est adopté et une réforme agraire est lancée. Progressivement le régime s'écarte du peuple, le MNR se divise et, en 1964, l'armée prend le pouvoir. Elle réprime durement les grèves. C'est en 1967 que Che Guevara tombe sous les balles de l'armée.  

Les coups d'Etat se succèdent. Seul le général Banzer, parvient à se maintenir au pouvoir (de 1971 à 1978, et depuis 1997). Le pays sombre ensuite dans une succession de crises économiques et politiques, en dépit du retour des civils au pouvoir en 1982. Les années 1980 sont marquées par une profonde dépression: chute du prix de l'étain, inflation galopante (11 750 % en 1985), extension du paupérisme et progression de l'économie de la drogue. Depuis le début des années 1990, le pays s'est engagé dans la voie du libéralisme économique, les mines ont été privatisées ainsi que de nombreuses entreprises publiques. La Bolivie semble renouer avec la croissance, mais le coût social est très lourd.  



Mon 1 Nov - 19:51 (2010) MSN Skype
Publicité






Post Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Mon 1 Nov - 19:51 (2010)
Display posts from previous:    
Reply to topic    lanacbo Forum Index » LANACBO » LANACBO- INTERNATIONAL » AMERIQUE DU SUD All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to: 

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation